La formation professionnelle continue

 

Quelle que soit l'entreprise dans laquelle un salarié travaille, il peut suivre des actions de formation professionnelle continue au cours de sa vie professionnelle.

 

Quels sont les objectifs de la formation professionnelle continue ?

 

  • maintenir les compétences de l'entreprise
  • permettre le maintien dans l'emploi
  • favoriser le développement des compétences et l'accès aux différents niveaux de la qualification professionnelle
  • contribuer à la promotion sociale et au développement économique et culturel des salariés
  • favoriser l'insertion ou la réinsertion professionnelle de ceux qui travaillent.

Bulles formation

 

Quels sont les différents cadres d'accès à la formation ?

 

Ce plan regroupe l'ensemble des actions de formation menées à l'initiative de l'employeur. Durant sa formation, le salarié est en mission professionnelle, rémunéré par son entreprise.

> L'employeur a pour interlocuteur financier son OPCA

 

Le CPF permet à chaque personne de disposer, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu'à sa retraite, d'un CPF. Le CPF permet à son bénéficiaire d'acquérir 24 heures de formation par an à temps complet, jusqu'à 120 heures, puis 12 heures par an dans la limite de 150 heures.

> Même si ce droit est à l'initiative du salarié, c'est l'employeur qui se charge des aspects financiers avec l'OPCA dont il dépend.

 

  • Les congés individuels
    • le Congé individuel de formation (CIF) permet au salarié de suivre la formation de son choix, en tout ou partie, pendant son temps de travail (ou à l'issue de son contrat, s'il est en CDD).
    • le Congé de bilan de compétences (CBC) permet au salarié d'analyser ses compétences personnelles et professionnelles afin de définir un projet professionnel ou de formation.
    • le Congé de validation des acquis de l'expérience (VAE) a pour objectif l'acquisition partielle ou totale d'un diplôme, d'un titre à finalité professionnelle ou d'un certificat de qualification professionnelle.

 
> Les dispositifs liés à des congés formation comme ci-dessus sont à l'initiative du salarié, il en va de même pour les aspects financiers et les contacts avec l'OPACIF auquel son entreprise a versé sa contribution.

 

Quel choix de formation pour l'entreprise ?

 

Le choix d'une formation résulte d'un échange constructif entre salarié et employeur.

Un entretien professionnel est désormais obligatoire tous les deux ans.

Il permet d'étudier les perspectives d'évolution professionnelle des salariés et de faire le bilan des formations déjà suivies. Tous les six ans, il prend la forme d'un bilan du parcours professionnel du salarié avec son employeur.

Dans le cadre du compte personnel de formation (CPF), ce dialogue permet de trouver la formation qualifiante pour le salarié, qui soit la plus à même de profiter également à l'entreprise.