Muriel Bouquin, Fleuriste à la Chapelle sur Erdre (Fleurette) est engagée sur les transitions environnementales et sociales au sein de son entreprise artisanale. L’U2P Pays de la Loire, lauréate du projet FACT « Fonds d’Amélioration pour les Conditions de Travail » a sélectionné Muriel afin d’être « Entreprise Ambassadrice » et ainsi permettre à d’autres TPE de s’engager sur ces sujets en impliquant dès le début les salariés dans la démarche. Retour sur les actions menées et témoignages.

 

La mise en place d’actions spécifiques liées aux enjeux de la RSE en associant les salariés

Muriel bouquin

 

Muriel, la cheffe d’entreprise a pleinement conscience des sujets liés à la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) et plusieurs actions sont menées dans ce sens, notamment pour limiter son impact écologique. La clientèle est d’ailleurs sensible à ce genre d’initiatives. Approvisionnement local, implication sur le territoire via des ateliers d’art floral, aménagement des plannings de travail… sont autant d’actions engagées et pleinement au cœur des transitions vécues par nos TPE, que ce soit d’ordre environnemental, économique ou social.

En outre, certaines actions ont plus d’impact que d’autres sur l’organisation de travail. Muriel et Elodie, la salariée, doivent jongler entre le temps consacré à conseiller et vendre les produits à leur clientèle, et l’organisation de ces rencontres qui, in fine, bénéficieront à l’entreprise, à Muriel et sa salariée : une vitrine pour l’entreprise, un enrichissement personnel et professionnel pour la salariée (responsabilisation, évolution…) et un dialogue social renforcé.

 

Les transitions environnementales et sociales, des opportunités pour travailler différemment et améliorer les conditions de travail

Le dialogue social fait partie intégrante de ce projet au cœur des transitions d’entreprises et la plupart des TPE en font un moteur pour l’entreprise. En effet, la proximité entre le/la chef(fe) d’entreprise et ses salarié(e)s contribue à simplifier et rendre fluides les échanges autour de la stratégie, des actions ou tout autre projet d’entreprise.

Ces mutations organisationnelles de l’entreprise sont aussi de réelles sources d’opportunités pour les entreprises.

Pour illustrer cela, prenons l’exemple de Too Good to Go, la solution anti-gaspi. C’est la salariée, utilisatrice de cette solution, qui a proposé à la dirigeante d’être présent sur la plateforme. Très impliquée dans le projet, c’est d’ailleurs Elodie qui a initié les premières démarches avec Too Good To Go. Ce projet a ensuite fait l’objet d’une concertation entre l’artisane et sa salariée, qui ont notamment travaillé sur les nécessaires modifications de pratiques dans l’organisation du travail. Par exemple, les plantes sont pour la plupart défleuries et nécessitent d’être remises en terre, bien que parfois, il peut s’agir de bouquets déjà faits, restés « invendus ».

Par conséquent, les tâches doivent être hiérarchisées et structurées afin que l'investissement temps soit bénéfique pour l'entreprise. 

Le nombre de paniers disponibles et leur mise en ligne, le moment de la journée, le prix… sont autant de questions et d’éléments qui sont pris en compte dans cette méthodologie de travail entre Muriel et Elodie.

Pour l’entreprise, le résultat est très satisfaisant. Au-delà de l’opportunité économique que cela représente pour l’entreprise, c’est aussi un moyen de valoriser leur engagement RSE en communiquant à l’externe sur cette initiative partagée.

Muriel témoigne :

 

« C’est un « panier surprise » et donc c’est une nouvelle offre. Cela permet également de toucher de nouveaux clients qui n'osaient pas franchir la porte auparavant et avec qui il y a souvent des ventes additionnelles. »

 
Elodie
 
Le regard croisé de sa salariée, Elodie

« En tant que salariée, j’estime avoir de la chance d’avoir un employeur qui s’engage et qui a envie d’évoluer par rapport à ce qui se passe dans le monde. Je suis fière d’être dans une boutique qui bouge autant. Je suis de mon côté demandeuse d’avoir d’autres projets qui s’inscrivent dans la durée et dans une logique d’échange entre moi et la cheffe d’entreprise. »

 

En impliquant sa salariée dans quelques projets de transitions (sociales, environnementales, voire économiques) et en l'associant à la stratégie de l'entreprise à travers un dialogue social fluide, Muriel, la cheffe d'entreprise permet à Elodie de gagner en confiance et en autonomie.

Un management participatif qui responsabilise et permet indirectement de faire évoluer les conditions de travail de manière positive. 

 

 

 

NB : Le projet FACT, dont l'U2P Pays de la Loire est lauréat a pour but d’accompagner TPE commerciales, artisanales et libérales pour que le sujet des transitions économiques, écologiques et sociales devienne un objet partagé entre le chef d’entreprise et ses salariés. Retrouvez la fiche du projet : ICI 

 

logos fact