Le Bilan de Compétences

 

Le bilan de compétences permet d’analyser ses compétences professionnelles et personnelles, mais aussi, ses aptitudes et ses motivations, dans l’optique d’évoluer professionnellement ou de choisir une formation. 

Il s'agit d'un accompagnement individuel.

 

QUELS SONT LES OBJECTIFS ? 

 

  • reconnaître ses compétences personnelles et professionnelles, ses aptitudes et ses motivations ;
  • déterminer son projet professionnel et si besoin, de choisir une formation ;
  • utiliser ses atouts comme un instrument de négociation pour un emploi, une formation ou une évolution de carrière. *

 

 

POUR QUI ?

Le bilan de compétences peut être demandé par tous les salariés du secteur privé, du secteur public et par les demandeurs d’emploi. Bilan de compétences

 

 

COMMENT EN FAIRE LA DEMANDE ?

Le salarié justifiant d’au moins cinq années d’activité salariée dont 12 mois dans l’entreprise, peut demander une autorisation d’absence d’une durée maximale de 24 heures à son employeur pour réaliser un bilan de compétences. Il doit être effectué par un prestataire extérieur inscrit dans les listes des organismes collecteurs (FONGECIF et OPCA). 

 

 

COMMENT CELA SE PASSE ?

 

Mise en œuvre

  • Sur le temps de travail : demande écrite à l’employeur au plus tard 60 jours avant le début du bilan de compétences.
  • Dans les 30 jours qui suivent la demande, l’employeur doit faire connaître sa réponse ou les raisons motivant le report. Ce report ne peut excéder 6 mois.
  • Le bilan de compétences peut être réalisé en dehors du temps de travail.
  • Il est nécessaire de recueillir l’accord de l’organisme collecteur. Plusieurs organismes acceptent de les financer durant un arrêt de travail. Une autorisation d’absence est alors à solliciter auprès de la CPAM.

 

Déroulement

La durée du bilan est de 24 heures, réparties sur 3 mois environ. Il sera composé de trois phases distinctes.

La phase préliminaire a pour but :

  • de confirmer l’engagement dans la démarche,
  • de définir et d’analyser la nature des besoins de bilan,
  • d’informer sur les conditions de déroulement, sur les méthodes et techniques utilisées.

 

La phase d’investigation permet au bénéficiaire :

  • d’analyser ses motivations et ses intérêts personnels et professionnels,
  • d’identifier ses compétences et ses aptitudes personnelles et professionnelles et, le cas échéant, d’évaluer ses connaissances générales,
  • de déterminer ses capacités d’évolution

 

La phase de conclusion, sous forme d’entretiens, permet au bénéficiaire :

  • de prendre connaissance des résultats détaillés de la phase d’investigation,
  • de recenser les facteurs susceptibles de favoriser ou non la réalisation d’un projet professionnel ou de formation,
  • de prévoir les principales étapes de la mise en œuvre de ce projet

 

Pour plus de renseignements à ce sujet vous pouvez consulter le site du Ministère du travail.